livres utiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

livres utiles

Message par map le Ven 15 Oct - 0:42

Bien , pour ceux qui sont intéressés par l'art martial et approche spirituelle (???), 3 livres conseillés:
-Zen et Arts Martiaux de Taisen Deshimaru
Résumé :"Ce fut le génie du Zen de transformer les techniques brutales de la guerre en arts "martiaux" qui ne se souciaient plus seulement de l'efficacité au combat, mais de la recherche de soi-même. Le sabre, l'arc et la flèche, instruments de mort, devinrent des supports de méditation. Sous cette influence naquit le Bushido, code d'honneur, discipline chevaleresque qui recommande le désintéressement et le mépris de la mort. Tant et si bien que le Zen, cette voie d'éveil, fut appelé "la religion des samouraïs". Maître Deshimaru répond aux questions des disciples, sans jamais leur faire oublier que Zen et arts martiaux sont l'apprentissage de la vie et de la mort. "

-Le Zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc, de E.Herrigel
Résumé: "Dans cet admirable petit livre, M.Herrigel, philosophe allemand qui est venu au Japon et s'est adonné au tir à l'arc pour arriver à comprendre le Zen, donne de sa propre expérience un récit qui nous éclaire. Un des caractères qui nous frappent le plus dans l'exercice du tir à l'arc, et en fait de tous les arts tels qu'on les étudie au Japon, c'est qu'on n'en attend pas des jouissances uniquement esthétiques, mais qu'on y voit un moyen de former le mental, et même de le mettre en contact avec la réalité ultime".

-tir à l'arc instinctif ,chasse à l'arc et arts martiaux, de A. Mamy-rahaga
Résumé:"Traditionnellement, le sport était un divertissement dont le but était d'exercer le corps et l'esprit des personnes tout en renforçant la société. La chasse à courre du chevreuil de Gaston Phoebus ou le tournoi en champs clos en sont les exemples les plus connus. Dans le Japon de l'ère Meiji, les anciens arts martiaux n'avaient plus leur place dans la modernité à laquelle aspirait le pays (...) Ils sont devenus des disciplines d'éducation de l'homme (...)Si nous retenons la leçon des arts martiaux, il nous est aisé de comprendre que la chasse doit muter dans sa forme et qu'elle doit s'appuyer sur ses valeurs les plus profondes pour ne pas perdre son utilité. Perfectionné à l'extrême, le tir à l'arc instinctif dépasse le cadre sportif et, comme cela a été le cas pour les arts martiaux, devient une philosophie, un art à part entière qui embrasse avec bonheur la nature et les hommes".
Voilà, et bonnes lectures !!!

map

Féminin Messages : 60
Date d'inscription : 14/10/2010
Age : 44

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum